Accueil / Technologie / 25% des Européens prêts à payer grâce au sans contact avec leur carte… ou des objets connectés

25% des Européens prêts à payer grâce au sans contact avec leur carte… ou des objets connectés

A l’approche du Mobile World Congress, Mastercard publie une étude sur l’adoption du paiement sans contact dans les pays européens. L’occasion pour l’entreprise spécialisée dans le paiement de rappeller ses objectifs pour faire du « tap and go » la nouvelle norme.

Le sans contact, nouvelle norme du paiement ? Selon une étude* publiée par Mastercard ce jeudi 22 février, plus de 175 millions d’Européens (soit 24 %) sont prêts à payer en sans contact avec leur carte bancaire classique, mais aussi tout autre objet, comme une montre, un bracelet ou un porte-clé. A quelques jours du Mobile World Congress, l’entreprise spécialisée dans le paiement veut répandre la pratique du “tap and go”.

LES POINTS DE VENTE DE PLUS EN PLUS ÉQUIPÉS

Les paiements sans contact auraient augmenté de 145 % en 2017 pour les cartes Mastercard et Maestro. Si les cartes bancaires équipées sont de plus en plus nombreuses, le “tap and go” se décline sous d’autres supports : montre intelligente, bague connectée ou tout autre moyen de paiement mobile.

En parallèle, le nombre de commerçants équipés progresse aussi : le nombre de points de vente acceptant le paiement sans contact a progressé de 42 % en Europe, indique l’étude. Encore émergent, le “tap and go” n’est toutefois pas majoritaire : il ne représente que 38 % des transactions en magasin.

VERS DU SANS CONTACT… SANS CARTE

En avance avec 80 % de terminaux déjà équipés, les Pays-Bas représentent un laboratoire à grande échelle pour Mastercard. L’entreprise a annoncé en février une phase test d’accessoires de paiements mobiles avec la banque néerlandaise ABN AMRO. 500 clients seront équipés d’un objet connecté (bague, montre, bracelet, porte-clef…) lié à leur compte courant pour effectuer des achats en “tap and go”.

En janvier 2018, Mastercard révélait son objectif ambitieux de faire de ce moyen de paiement une norme d’ici 2023. Sa stratégie : équiper tous les terminaux marchands de la technologie sans contact en Europe, en Amérique Latine, en Asie-Pacifique, au Moyen-Orient et en Afrique.

*Méthodologie : l’étude a été menée auprès de 50 747 personnes par GCT Research, Inc en Allemagne, en Espagne, en France, en Italie, au Pays-Bas, en Pologne, au Royaume-Uni, en Russie et en Suède.

 

 

© Usine Digitale ■  SIMON CHODORGE ■ Photo Credit Flickr PROK Dambr ■ 

Vous pouvez découvrir d’autres histoires de réussite sur la première plateforme e-business au Maroc ici
https://ma.klipro.com , et en France ici : https://fr.klipro.com.

A propos klipro-blog

Voir aussi

Un selfie pour payer son repas : Alibaba teste le paiement par reconnaissance faciale

Un selfie pour payer son repas : Alibaba (via son entité financière Ant Financial) va …