Accueil / KliStory / HAJAR NECHAD- Le parcours d’une jeune talentueuse freelancer

HAJAR NECHAD- Le parcours d’une jeune talentueuse freelancer

Klistory est un espace qui donne un coup de pouce aux jeunes freelancers à réaliser leurs objectifs, concrétiser leurs passions et suivre leurs rêves jusqu’au bout.

Raconter votre cursus professionnel en quelques mots aide les ambitieux à croire en eux-mêmes et à leurs capacités de réussir.

Bonjour Hajar, pouvez-vous vous présenter ?

Je suis Hajar Nechad, une jeune étudiante marocaine en marketing et vente à l’Ecole Supérieure de Technologie de Casablanca.

En parallèle avec mes études, je travaille en freelance comme étant digital content manager et social media manager.

Je suis passée par la rédaction web, après quelques mois, je suis devenue chef de rédaction et coordinatrice de la team. Ensuite, j’ai commencé à prendre des cours en ligne en marketing digital, de plus en plus je suis devenue experte dans ce métier.

Comment et pourquoi avez-vous parcouru l’univers du digital ?

Le digital pour moi, c’est avant tout une passion que j’ai pu développer à travers mes premiers pas dans la rédaction. Du coup, j’ai fait de l’auto-formation et je ne me suis pas contentée de la théorie mais plutôt basculée vers la pratique pour mettre en exergue mes connaissances et appliquer ces nouvelles techniques dans l’univers digital qui puise son évolution dans les réseaux sociaux.

En janvier, j’ai fait mon stage de fin d’études dans une agence du marketing digital où j’ai beaucoup appris en termes de la gestion des réseaux sociaux, l’élaboration des stratégies éditoriales, lancement des jeux concours et surtout la participation à la prise de décision. Ce fût une expérience enrichissante dans mon parcours professionnel.

En bref, le marketing digital, c’est une carrière qui offre d’excellentes perspectives à long terme.

Une fille free-lancer, on ne la voit pas tous les jours… Homme ou femme y a-t-il une différence ?

Freelance est un statut un peu particulier mais ça n’empêche pas à la gente féminine d’y accéder.

La femme d’aujourd’hui, on la voit partout et n’importe quel domaine. Elle a pu s’affirmer et conquérir le marché avec son savoir-faire et sa capacité à prendre les bonnes décisions.

Qu’avez-vous retenu de votre première expérience en freelance ?

Ma première expérience est apparue au hasard ! Vous avez hâte de lire mon histoire ? Je ne veux pas vous faire attendre trop longtemps.

Un jour, j’étais en train de surfer sur Facebook soudainement, mon œil tombe sur l’annonce d’une agence de rédaction. J’ai pris un petit moment de réflexion tout en sachant que j’étais à la recherche de l’indépendance financière sans quitter mes études.

J’ai décidé par la suite de leur envoyer mon CV, après une heure d’attente, j’ai reçu une réponse favorable à condition de rédiger tout d’abord un article test sur un constructeur automobile français. C’était pour moi HUGE challenge que j’ai pu le relever en toute fierté.

On croit souvent que pour avoir plus d’opportunité, il faut avoir plusieurs diplômes afin d’augmenter les chances d’insertion, vous, lauréate de l’EST CASA, que pensez-vous ?

Personne ne peut nier l’importance du diplôme actuellement. En l’occurrence, l’EST CASA propose une excellente formation. Mais le diplôme seul ne suffit pas ! Il faut être curieux et creuser pour créer ses propres opportunités.

Il y a un grand écart dans la signification d’une personne diplômée et une autre instruite.

Problème d’insertion professionnelle après les études…Est-ce que la langue est un véritable handicap d’où vient l’idée du Marketing Digital B’Darija ?

L’idée du Marketing Digital B’Darija revient à mon ami Yassine, parmi les personnes qui m’ont soutenue dès le début de ma carrière professionnelle.

Comme étant co-fondatrice de ce concept, je vois que les jeunes marocains souffrent d’un handicap linguistique surtout ceux qui ont parcouru le domaine technique. Ces derniers pratiquent rarement les langues.

Alors, j’ai constaté que c’est une bonne initiative d’aider les gens à apprendre le marketing digital en dialecte, d’une part ça va être facile à assimiler le cours et savoir le SEO, SEM, content marketing, Facebook Ads et plein d’autres techniques… D’autre part, c’est l’occasion de repérer les lacunes en langues étrangères pour les combler par la suite.

On dit qu’une personne qui n’a pas de valeur ajoutée dans ce monde, ne mérite pas d’exister, quel est le plus qu’apporte Hajar à l’humanité ?

Si le lecteur arrive à lire entre les lignes, il va toujours retenir une leçon, parce que le rédacteur vise souvent à transmettre un petit message. Il peut être un vécu, un souhait, une science, une actualité, une nouvelle technologie ou un débat…

Ma mission consiste à rendre service de qualité à mes clients en termes de création de contenu et promouvoir un produit ou un service sur les réseaux sociaux. Je concentre mes efforts sur le fait de développer chaque jour mes connaissances et mes compétences dans divers domaines afin de ressentir un sentiment de satisfaction indescriptible.

Désormais, c’est à vous de tirer l’essentiel de chaque paragraphe envoûtant !

A propos KLISTORY Redaction

Voir aussi

Christophe Levaillant – Le continent du 21ème Siècle c’est l’Afrique

IL FAUT OSER ! Prenez le pouvoir ! Faites bouger les lignes et l’avenir vous appartiendra. Je dis cela autant pour la France que pour le MAROC.