Accueil / Start-up / Les méthodes préférées des entreprises pour recruter

Les méthodes préférées des entreprises pour recruter

Si la diffusion d’une offre d’emploi reste la méthode privilégiée par les recruteurs pour embaucher des cadres, ils sont de plus en plus nombreux à se tourner vers les réseaux sociaux comme LinkedIn pour trouver des candidats.

Pour recruter des cadres dans un marché de l’emploi de plus en plus tendu, les entreprises multiplient les canaux pour trouver les bons candidats. Elles en utilisent en moyenne cinq différents pour chaque recrutement, selon l’étude Sourcing 2018 de l’APEC (Association Pour l’Emploi des Cadres) parue mercredi 6 juin.

Le mode de recrutement privilégié reste la publication d’une offre d’emploi, utilisée dans 88% des cas. Viennent ensuite la consultation des candidatures spontanées reçues précédemment (61%) puis la mobilisation du réseau de contacts du recruteur (58%).

La moitié des recruteurs utilisent les réseaux sociaux

En quatrième position, les réseaux sociaux comme LinkedIn réalisent une percée notable. 49% des recruteurs les utilisent contre 36% l’année précédente, soit une progression de 13 points. Depuis 2008, leur usage a été multiplié par quatre. Les recruteurs les utilisent pour diffuser des offres d’emploi, mais pas seulement… “Les réseaux sociaux permettent aussi de se renseigner sur les candidats”, note Pierre Lamblin, directeur des études de l’APEC, “Et les entreprises auraient tort de s’en passer.”

Plus il y a de la compétition pour attirer des candidats, plus les entreprises multiplient leurs canaux de recrutement. Les entreprises du secteur informatique, par exemple, sont celles qui utilisent le plus souvent les réseaux sociaux pour recruter car ils leur permettent d’approcher de manière directe des candidats qui n’auraient pas postulé. “Ce sont des métiers où il y a peu de candidats, donc les recruteurs vont plutôt miser sur la cooptation, les réseaux sociaux professionnels et leur propre réseau de contacts”, ajoute Pierre Lamblin.

Toutefois, les offres d’emplois restent le premier canal effectif de recrutement des cadres. En effet, 47% des postes sont pourvus par ce biais. Le réseau de relations du recruteur reste le deuxième canal (15%), suivi par la cooptation (9%) et enfin, par les réseaux sociaux professionnels (8%).

87% des recruteurs vérifient les diplômes ou références des candidats

L’étude de l’APEC s’est ensuite penchée sur leur déroulement des processus de recrutement des cadres. Dans 6 cas sur 10, les recruteurs réalisent d’abord un entretien téléphonique de présélection et dans un tiers des cas, les candidats doivent passer des tests (langues, psychotechniques, de personnalité ou de mise en situation).

Surtout, les entreprises demandent les diplômes des candidats, vérifient leur authenticité ou contrôlent leurs références dans 87% des cas. Réfléchissez-y donc à deux fois avant de mentir sur votre CV  !

© Echco Start ■ CLÉMENCE BOYER ■
Vous pouvez découvrir d’autres histoires de réussite sur la première plateforme e-business au Maroc ici
https://ma.klipro.com , et en France ici : https://fr.klipro.com.

A propos klipro-blog

Voir aussi

Klaxit, le futur blablacar des petites distances ?

L’appli de covoiturage domicile-travail Klaxit veut participer activement à la construction de villes durables. C’est …